emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

Usage_non_medical_stimulantsLe Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) vient de publier un nouveau résumé thématique intitulé Usage non médical de stimulants sur ordonnance chez les étudiants postsecondaires.

Source : document, p. 1

Messages clés

  • Les taux d’usage non médical de stimulants sur ordonnance chez les étudiants postsecondaires varient considérablement, mais sont beaucoup plus élevés que ceux des nouveaux adultes en général. La prévalence dans la dernière année chez les étudiants postsecondaires était d’environ 4 à 6 %.
  • Les étudiants postsecondaires qui considèrent les stimulants sur ordonnance comme moins nocifs sont plus enclins à en faire un usage non médical.
  • Pour les étudiants postsecondaires, l’usage non médical de stimulants sur ordonnance est le plus souvent motivé par le désir d’obtenir de meilleures notes; la recherche a toutefois montré que ceux qui prennent des stimulants ont en fait de moins bonnes notes que ceux qui n’en prennent pas.
  • Parmi les facteurs souvent associés à l’usage non médical de stimulants sur ordonnance, mentionnons le fait d’être un homme, d’être caucasien et d’être membre d’une  fraternité ou d’une sororité. D’autres facteurs sont aussi liés à cet usage, comme la prise concomitante de plusieurs substances, des niveaux de stress et de mauvaise humeur plus élevés et le désir de perdre du poids.
  • Dans certains cas, l’usage non médical de stimulants sur ordonnance entraîne des méfaits importants (p. ex. accidents cardiovasculaires) et semble associé à l’adoption de comportements à risque (p. ex. consommation d’alcool dangereuse) et à une diminution du bien-être.
  • Il faut faire davantage de prévention sur les campus, notamment au moyen de stratégies qui informer ont les étudiants des risques et conséquences de l’usage inadéquat de stimulants sur ordonnance.

Pour en savoir plus, consultez le résumé thématique complet sur le site du CCDUS (en français, 23 pages)

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.