emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

Des chercheurs québécois se sont penchés sur les facteurs familiaux, personnels, environnementaux et sociaux associés à l’utilisation des services de protection de l’enfance (incluant les programmes de support parentaux) par les mères toxicomanes.

Les chercheurs ont comparé deux groupes de mères toxicomanes : le premier composé de mères considérées comme suffisamment négligentes pour être placées sous la supervision des services de protection de l’enfance, alors que les mères du second groupe ont été jugées compétentes pour assurer la sécurité et le développement de leur enfant.

Les résultats montrent que les mères qui reçoivent des services de la protection de l’enfance sont plus jeunes, ont moins de ressources interpersonnelles, vivent dans des conditions socioéconomiques plus difficiles et font preuve d’un plus grand dysfonctionnement familial. Par ailleurs les résultats de la recherche suggèrent que certaines mères toxicomanes n’ont pas besoin du support des services sociaux pour prendre soin de leur enfant.

Pour en savoir plus consultez le résumé ou l’article.

Référence :
Lussier, K., Laventure, M., & Bertrand, K. (2010). Parenting and maternal substance addiction: factors affecting utilization of child protective services. Substance Use & Misuse, 45 (10), 1572-1588.

Ce périodique est disponible sur les rayons du Centre québécois de documentation en toxicomanie.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.