emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

Deces_surdose_etat_des_lieuxL’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) vient de publier un nouveau rapport portant sur les décès par surdose en France et en Europe.

Source : OFDT

Les décès par surdose, qui touchent surtout des jeunes, constituent avec les taux de mortalité des usagers problématiques de drogues, un des indicateurs épidémiologiques mis en place par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies.

L’objectif de ce travail entrepris par l’OFDT est de dresser un état des lieux des sources d’information sur les décès par surdose en France. Afin de mieux comprendre l’évolution du nombre de ces décès et de s’interroger sur la qualité des données, le circuit de l’information des décès par surdose à partir du certificat de décès est d’abord analysé.

Dans un deuxième temps, le rapport revient sur les deux sources d’information des décès par surdose en France : celui fourni par le CépiDc (INSERM) et le registre spécifique DRAMES (ANSM). Les atouts et les limites de ces deux systèmes d’information sont présentés avant que ne soient proposées des pistes d’amélioration en termes de qualité des données.

Enfin, l’étude du processus de certification des décès et des sources d’informations des décès par surdose dans des pays voisins (Royaume-Uni, Allemagne, Espagne, Belgique) permet de replacer les données françaises dans le contexte européen, en comparant les nombres de décès, les substances impliquées, mais aussi les systèmes d’information sur les décès et les modes de codage.

Pour en savoir plus, consultez le rapport sur le site de l’OFDT (en français, 101 pages + annexes)

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.