emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

Surdoses_MontrealLe secteur Prévention et contrôle des maladies infectieuses de la Direction régionale de santé publique-CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal vient de rendre disponible le document intitulé « Surdoses sévères liées à la consommation de drogues de rue à Montréal : résultats de l’enquête de 2014 et recommandations ».

L’enquête épidémiologique a porté sur la période du 1er mai au 26 août 2014. Pendant cette période, 233 cas de surdoses ont été signalés à la DSPR de Montréal et l’enquête a permis d’identifier 79 cas de surdoses sévères, incluant 28 décès. Cas et décès ont été particulièrement fréquents et plus élevés qu’attendu pendant la période allant du 1er mai au 18 juin, avec 57 cas dont 12 décès. L’âge moyen était de 38 ans, près de 75% étaient des hommes et 55% consommaient tous les jours. Environ le tiers des cas sont survenus sur le territoire des Faubourgs – Plateau Mont-Royal – Saint-Louis-du-Parc et le quart sur le territoire d’Hochelage – Mercier-Ouest – Rosemont.

Les données recueillies suggèrent que cette situation puisse avoir été liée à la consommation de ce qui était considéré de l’héroïne qui aurait pu être plus pure que celle qui circule habituellement ou encore qu’elle ait été mélangée avec du fentanyl ou des benzodiazépines. Une autre hypothèse pourrait être que cette substance ait été de la morphine plutôt que de l’héroïne.

Aperçu de la table des matières :

  • L’enquête épidémiologique déclenchée par le directeur de santé publique
  • Processus de l’enquête épidémiologique
  • Résultats obtenus dans le cadre de l’enquête
  • Interprétation des données recueillies durant de l’enquête
  • Les interventions effectuées durant l’enquête de 2014
  • Les limites de l’enquête
  • Les forces de l’enquête
  • Conclusions de l’enquête
  • Recommandations pour un plan régional de prévention des surdoses
  • Effectuer une vigie des surdoses
  • Favoriser la circulation de l’information sur les drogues
  • Augmenter l’accessibilité à la naloxone préhospitalière
  • Augmenter l’accessibilité à la naloxone communautaire
  • Augmenter les connaissances sur les surdoses et leur prévention
  • Effectuer une surveillance des surdoses et des comportements de consommation
  • Implanter des services d’injection supervisée
  • Offrir du matériel de prévention pour la consommation de drogues
  • Autres éléments du plan régional de prévention des surdoses

Pour en savoir plus, consultez le document en ligne sur le site de la DSPR de Montréal (en français, 83 pages)

Référence :

Leclerc, P. et Morissette, C. (2015). Surdoses sévères liées à la consommation de drogues de rue à Montréal : résultats de l’enquête de 2014 et recommandations. Montréal, Québec : Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Direction régionale de santé publique.

 

 

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.