emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

Deces_attribuables_intoxication_opioidesL‘Institut national de santé publique (INSPQ) vient de publier une mise à jour 2013-2016 de son rapport de recherche intitulé « Décès attribuables aux intoxications par opioïdes au Québec, 2000 à 2012″.

Source : INSPQ

Ce document est une deuxième mise à jour du rapport « Décès attribuables aux intoxications par opioïdes au Québec : 2000 à 2009 ».  Une augmentation du taux de décès liés aux intoxications par opioïdes avait été rapportée pour le Québec lors de la première mise à jour. Cette deuxième mise à jour a été jugée nécessaire en raison de la crise des opioïdes ayant lieu au Canada et aux États-Unis.

En effet, une hausse marquée de décès liés à la consommation d’opioïdes continue d’être observée ailleurs au Canada et aux États-Unis. Une augmentation de 51 % du nombre de décès a été observée aux États-Unis de 2012 à 2015. En Colombie-Britannique, le nombre de décès liés aux surdoses d’opioïdes a presque doublé de 2012 à 2017. En 2016, devant l’augmentation du nombre de décès et malgré la mise en place de mesures de protection de santé publique, la province canadienne a déclaré un état d’urgence sanitaire. De janvier à mai 2017, elle a rapporté une augmentation de 109 % des décès reliés à la prise de fentanyl par rapport à la même période en 2016. De manière semblable, l’Alberta a observé une augmentation de 54 % des décès reliés à la prise de fentanyl pour la période de janvier à juin 2017 par rapport à la même période en 2016. Une hausse dans les taux de décès a également été rapportée en Ontario, bien qu’elle soit de moindre envergure qu’en Colombie-Britannique. Au Québec, le ministre de la Santé et des Services sociaux a déclenché une enquête épidémiologique sur la base de la menace appréhendée que représentent les surdoses d’opioïdes. Le déclenchement de cette enquête s’appuie sur la hausse du nombre de surdoses mortelles ailleurs au pays ainsi que sur les deux enquêtes épidémiologiques régionales reliées à des surdoses potentielles d’opioïdes menées en 2014 et en 2015.

Pour cette mise à jour, la présentation des résultats porte principalement sur les données des années 2000 à 2014. Cette période correspond aux années pour lesquelles l’ensemble des investigations des décès rapportés au Bureau du coroner est terminé. Un portrait des tendances pour les années 2015 et 2016 est présenté, bien que les données soient provisoires. Les analyses ont été réalisées sur la population âgée de 20 ans et plus.

Pour en savoir plus, consultez le rapport en ligne sur le site de l’INSPQ (en français, 11 pages)

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.