emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

Le rapport annuel de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) montre que l’Amérique du Nord demeure le premier marché des drogues illicites dans le monde. Le Canada, les États-Unis et le Mexique continuent d’afficher des niveaux élevés de production, de fabrication, de commerce et de consommation de drogues illicites. En 2009, 70% des saisies mondiales de cannabis ont été faites dans cette région, de même que 70 % des saisies d’ecstasy et 44 % des saisies de méthamphétamine.

En ce qui concerne plus particulièrement le Canada :

  • L’usage abusif de médicaments constitue un problème important.
  • La quantité de cannabis saisi a considérablement augmenté, passant de 1,3 tonne en 2009 à 105,3 tonnes en 2010.
  • Les quantités de cocaïne saisies ont quant à elles beaucoup baissées ( 2 352 kg en 2005 versus 1 131 kg en 2010).
  • Le Canada demeure un important fabriquant d’ecstasy, substance principalement destinée à être consommée dans le pays, mais qui est aussi exportée aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon et ailleurs dans le monde.
  • En 2010, 12,7 tonnes de khat ont été saisies à la frontière canadienne, dont 85 % ont transité par le Royaume-Uni.
  • L’Enquête de surveillance canadienne de la consommation d’alcool et de drogues de 2010 aurait révélé que l’usage de la plupart des substances demeure à la baisse, sauf pour l’usage de médicaments psychoactifs, qui demeure stable.
  • Le Canada, comme les États-Unis, est confronté à des difficultés dues à la répartition des compétences concernant les drogues entre les paliers de gouvernements.
  • Le rapport mentionne aussi la victoire en cours suprême du centre d’injection supervisée In Site à Vancouver en Colombie-Britannique, de même que la modification de la loi canadienne réglementant certaines drogues et autres substances.

Le rapport se divise en 4 chapitres :

  1. Cohésion sociale, désorganisation sociale et drogues illégales
  2. Fonctionnement du système international du contrôle des drogues ;
  3. Analyse de la situation mondiale ;
  4. Recommandations à l’intention des gouvernements, des organismes des Nations Unies et des autres organisations internationales et régionales compétentes.

Pour en savoir plus, consultez le rapport annuel de l’OICS en ligne (en français, 135 pages)

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.