emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

L’institut australien de criminologie (AIC) et le gouvernement australien viennent de rendre disponible un rapport portant sur les assauts attribuables à la consommation d’alcool ayant lieu dans les nuits du vendredi et du samedi.

170 assauts ayant eu lieu pendant ces périodes ont été étudiés par l’AIC. Quelques constatations du rapport :

  •  Les personnes ayant été arrêtées pour assaut dans les nuits du vendredi et du samedi étaient plus susceptibles que celles arrêtées à d’autres moments d’avoir consommé de l’alcool dans les dernières 48h et de désigner l’alcool comme un facteur ayant contribué à leur offense ;
  • Les détenus ayant consommé de l’alcool dans les 48h précédent leur offense et ayant été arrêtés dans les nuits du vendredi et du samedi étaient deux fois plus susceptibles que ceux arrêtés à d’autres moments d’avoir mélangé plusieurs sortes de consommations lors de leur dernier épisode de consommation. Ce qui s’est avéré particulièrement vrai pour les jeunes hommes de 18 à 25 ans (48%)
  • Le nombre médian de consommations d’alcool rapportées lors du dernier épisode de consommation par ceux arrêtés pour assaut dans les nuits de vendredi et de samedi était de 14 consommations standard, et de 22 pour les jeunes hommes ayant mélangé les types de consommations.
  • Des agresseurs ayant bu, la moitié a bu sa dernière consommation dans un environnement résidentiel. 30 % ont bu dans des lieux avec permis d’alcool. Les jeunes hommes de 18 à 25 ans étaient plus susceptibles d’avoir bu leur dernière consommation dans un lieu avec permis plutôt que résidentiel.

Pour en savoir plus, consultez le rapport en ligne (en anglais, 7 pages)

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.