emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

Une revue systématique de la littérature publiée dans le numéro d’août 2010 de la revue Addictive Behaviors révise et résume les études prospectives publiées entre 1990 et 2009 portant sur la rémission de la dépendance aux opiacés, amphétamines, cannabis ou à la cocaïne. La rémission, pour les auteurs, est définie comme ne plus rencontrer les critères pour la dépendance ou l’abstinence. Les études devaient aussi avoir un suivi d’au moins 3 ans.

Relativement peu d’études ont été retenues : 1 pour les amphétamines, 4 pour la cocaïne, 10 pour les opiacés et 3 pour le cannabis.

Les auteurs ont conclu, bien qu’il y existe des trous dans la littérature, qu’il était possible d’estimer que près de 25% des personnes dépendantes aux amphétamines, 1 sur 5 de celles dépendantes à la cocaïne, 15 % de celles dépendantes à l’héroïne et 1 sur 10 de celles dépendantes au cannabis pouvait se remettre d’une dépendance active en un an.

Pour en savoir plus, consultez le résumé ou l’article.

Référence :
Calabria, B., Degenhardt, L., Briegleb, C., Vos, T., Hall, W., Lynskey, M., et al. (2010). Systematic review of prospective studies investigating « remission » from amphetamine, cannabis, cocaine or opioid dependence. Addictive Behaviors, 35 (8), 741-749.

Ce périodique est disponible sur les rayons du Centre québécois de documentation en toxicomanie.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.