emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC)  vient de rendre disponible son rapport 2011 sur la consommation et le trafic de stimulants de type amphétamine (ATS) comme l’ecstasy et la méthamphétamine.

D’après le rapport de l’ONUDC, ce type de stimulants serait le second type de drogues les plus consommé dans le monde, après le cannabis. La fabrication de substances appartenant au groupe des amphétamines, comme la méthamphétamine, est la plus répandue, alors que celle de substances appartenant au groupe de l’ecstasy l’est significativement moins. Au cours des 5 dernières années, la fabrication de STA s’est répandue dans de nouvelles régions comme l’Asie du sud-est, l’Indonésie et la Malaisie. En Europe, plusieurs pays ont rapporté une hausse dans la fabrication et la consommation de méthamphétamine. Le rapport mentionne aussi l’émergence de nouveaux stimulants, comme la méphédrone et le MPDV qui sont vendus comme des sels de bains ou de l’engrais pour plantes. L’émergence de la consommation des ATS par injection est aussi commentée.  Des données sont disponibles pour le Canada.

Pour en savoir plus, consultez le document en ligne sur le site de l’ONUDC (en anglais, 120 pages)

Référence :
United Nations Office on Drugs and Crime. (2011). Amphetamines and ecstasy : 2011 Global ATS Assessment.Vienne, Autriche : United Nations Office on Drugs and Crime.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.