emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

JAMAEn utilisant les données des enquêtes américaines NSDUH (National Survey on Drug Use and Health) réalisées entre 2002 et 2011, des scientifiques ont démontré que l’incidence de la consommation d’héroïne est 19 fois plus élevée chez les individus qui ont abusé de médicaments antidouleur que chez les autres. Un peu plus de 79% des individus ayant commencé à consommer de l’héroïne au cours de la dernière année ont rapporté avoir abusé auparavant de médicaments antidouleur. Comme les antidouleurs coûtent plus cher que l’héroïne sur le marché noir, plusieurs consommateurs finissent par se tourner vers la seconde substance.

Bien que l’incidence de la consommation d’héroïne dans la population générale soit peu élevée, le nombre important d’individus consommant des antidouleurs sur une base non médicale –  1,9 millions de personnes se sont initiées à la consommation d’antidouleurs en 2011 aux Etats-Unis – pourrait conduire à une crise de santé publique.

Pour en savoir plus, consultez l’article en ligne sur le site de l’éditeur (en anglais)

Référence :
Kuehn, B. M. (2013). SAMHSA : Pain medication abuse a common path to heroin. JAMA, 310(14), 1433-1434.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.