emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

SAMHSAL’organisme américain SAMHSA (Substance Abuse and Mental Health Services Administration) a rendu disponible un rapport portant sur les admissions de personnes de 12 ans et plus dans les services de réadaptation en dépendance à travers les États-Unis en 2010, de même que les tendances entre 2000 et 2010.

Quelques faits saillants :

  • 96% des personnes admises en traitement en 2010 consommaient comme première substance l’une des 5 substances suivantes : alcool (41%), opiacés (23%), marijuana (18%), cocaïne (8%) et méthamphétamine /amphétamines (6%) ;

Alcool

  • Le pourcentage de personnes admises en traitement ayant l’alcool comme première substance consommée a baissé de 46% en 2000 à 39% en 2005, pour remonter ensuite à 42% en 2009 ;
  • En 2010, 45% des personnes admises ayant l’alcool comme première substance ont rapporté consommer aussi d’autres substances.

Héroïne

  • Le pourcentage de personnes admises en traitement ayant l’héroïne comme première substance se maintient dans le temps : 15% en 2000, 16% en 2001, 15% de 2002 à 2004 et 14% de 2005 à 2010 ;
  • La moyenne d’âge lors de l’admission des personnes ayant l’héroïne comme première substance se situe autour de 35 ans, 67% sont des hommes et 70% utilisent l’injection comme moyen d’administration.

Autres opiacés

  • Pour les opiacés autres que l’héroïne, le pourcentage a grimpé régulièrement passant de 2% en 2000 à 9% en 2010 ;
  • La moyenne d’âge lors de l’admission était de 31 ans.

Marijuana

  • 75% des personnes admises en traitement avec la marijuana comme première substance étaient des hommes ;
  • La moyenne d’âge lors de l’admission était de 25 ans.

Cocaïne

  • Les admissions avec la cocaïne comme première substance ont décliné, passant de 14% en 2000 à 8% en 2010 ;
  • De ce nombre, 71% consommaient du crack en 2010.

Méthamphétamine

  • Le pourcentage de personnes admises en traitement avec la méthamphétamine comme première substance est passé de 5% en 2000 à 9% en 2005, pour ensuite redescendre à 6% en 2010 ;
  • 53 % de ces personnes sont des hommes ;
  • Voie d’administration : 64% ont rapporté fumer la substance, 22% l’injection et 6% l’inhalation.

Adolescents

  • Le nombre d’admission pour les jeunes entre 12 et 17 ans a augmenté de 15% entre 2000 et 2002, puis a diminué de 2% par an entre 2002 et 2010 ;
  • 46% des jeunes sont référés en traitement par le système judiciaire ;
  • 87% des jeunes admis en traitement consommaient de la marijuana comme première substance.

Polyconsommation

  • L’alcool, les opiacés et les amphétamines/méthamphétamine étaient plus souvent rapportés comme substance première de consommation que comme substance secondaire ou tertiaire, contrairement à la marijuana et la cocaïne.

Pour en savoir plus, consultez le rapport en ligne sur le site de SAMHSA (en anglais, 120 pages)

Référence :
Substance Abuse and Mental Health Services Administration. (2012). Treatment Episode Data Set (TEDS): 2000-2010: National admissions to substance abuse treatment services. Rockville, MD : Substance Abuse and Mental Health Services Administration.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.