emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

L’organisme britannique National Treatment Agency for Substance Misuse (NTA) a publié en septembre dernier les résultats d’une étude à long terme sur ce que deviennent les usagers de drogues après avoir quitté le traitement.

Parmi les résultats clés, cette étude a permis de constater que :

  • Parmi les usagers ayant terminé leur traitement en 2005-2006, autour de 46% ne sont pas revenus en traitement ni n’ont eu un contact lié aux drogues avec le système judiciaire dans les 4 ans qui ont suivi ;
  • De ceux ayant terminé leur traitement mais qui ont commis un acte criminel sous l’influence de drogues ou en lien avec la drogue, 65% sont retournés en traitement ;
  • Les usagers ayant complété avec succès leur traitement étaient moins susceptibles d’être retournés en traitement dans les années qui ont suivi ;
  • Une grande proportion des usagers n’ayant pas complété leur traitement (43%) ne sont pas retournés en traitement et n’ont pas eu de contact lié aux drogues avec le système judiciare ;
  • Les usagers traités pour les drogues les plus addictives ont été les plus difficiles à traiter et les plus susceptibles de connaître des rechutes ;
  • Les usagers traités pour des problèms de cannabis et de cocaïne (poudre) ont connu les meilleurs résultats (69% et 64% respectivement ne sont pas retournés en traitement ni n’ont eu de lien avec le système judiciaire en raison des drogues).

Pour en savoir plus, consultez le rapport (11 pages, en anglais seulement).

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.