emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

JAMAPsychiatryLes résultats de l’étude SALOME (Study to Assess Longer-term Opioid Medication Effectiveness) ayant eu lieu à Vancouver entre décembre 2011 et décembre 2013 viennent d’être rendus publics dans un article publié en libre accès dans la revue JAMA Psychiatry.

L’objectif de l’étude était d’évaluer si l’injection d’hydromorphone hydrochloride,  donnée sous supervision, était aussi efficace (« non inférieure») à la diacétylmorphine (l’ingrédient actif de l’héroïne) pour réduire la consommation d’héroïne chez les utilisateurs chronique d’opioïdes par injection.

Les auteurs concluent que cette étude présente des preuves qui suggèrent que l’injection d’hydromorphone n’est pas inférieure à la diacétylmorphine pour le traitement de la dépendance long terme aux opioïdes. L’hydromorphone pourrait donc être offerte comme alternative dans les cas où la diacétylmorphine n’est pas disponible ou aux patients chez qui la diacétylmorphine est contre-indiquée ou s’est avérée inefficace.

Pour en savoir plus, consultez l’article en ligne sur le site de JAMA Psychiatry (en anglais) ou l’article du CRAN sur le sujet (en français)

Référence :
Oviedo-Joekes E, Guh D, Brissette S, Marchand, K., MacDonald, S., Lock, K., … Schechter, M. T. (2016). Hydromorphone compared with diacetylmorphine for long-term opioid dependence: A randomized clinical trial. JAMA Psychiatry. Prépublication. doi:10.1001/jamapsychiatry.2016.0109.

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.