emploi

Blogue

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.

réseaux sociaux

Guide_pratique_soutien_prise_chargeL’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) vient de publier un nouvel outil d’aide à l’intervention intitulé Guide pratique en soutien à la prise en charge et à l’intervention de santé publique lors de signalements et d’épisodes de surdoses de drogues.

Source : INSPQ

La consommation de drogues est un phénomène courant qui préoccupe les autorités publiques et la population. Elle représente un enjeu de santé publique important en raison des impacts sociaux et sanitaires significatifs qui y sont associés. Les surdoses, avec ou sans décès, sont une conséquence grave à la santé découlant de la consommation de drogues. Elles sont en croissance partout en Amérique du Nord. Cette tendance s’inscrit entre autres dans un contexte de mouvance mondiale dans lequel l’émergence d’un grand nombre de drogues et de drogues très puissantes est observée. L’usage accru de médicaments opioïdes, à des fins médicales ou non, est également associé à cette tendance.

Aux États-Unis, le taux de mortalité relié aux surdoses de drogues a connu une augmentation de 137 % de 2000 à 2014, et de 200 % pour les opioïdes seulement. Les décès par surdoses de drogues y sont désormais la cause première des décès par traumatismes, surpassant ceux causés par les véhicules automobiles ou les armes à feu.

Le Canada connaît pour sa part une grave crise de surdoses reliées aux opioïdes. En 2016, on dénombrait 2 861 décès apparemment liés à la consommation d’opioïdes au Canada.

En Colombie-Britannique, le taux de mortalité relié aux surdoses de drogues a doublé de 2010 à 2015, malgré les efforts de réduction des méfaits qui y ont été déployés. Cette tendance s’est poursuivie de façon si importante en 2016 que les autorités provinciales ont déclaré l’état d’urgence sanitaire pour la première fois de leur histoire. À titre de comparaison, le nombre de décès par surdoses de drogues dans cette province en 2016 a été plus de trois fois supérieur au nombre de décès causés par les accidents de la route l’année précédente.

En Ontario, les taux des décès causés par une surdose de drogues et d’opioïdes surpassent depuis plusieurs années le taux de décès associé aux collisions de véhicules à moteur, et la tendance à la hausse se maintient (25).

Au Québec, le taux de mortalité attribuable à une intoxication par opioïdes est en hausse constante depuis 2000. Bien qu’en 2016 ce taux ait été parmi les plus faibles au Canada, le Québec n’est pas à l’abri d’une crise telle que celle vécue dans l’ouest du pays. Le ministre de la Santé et des Services sociaux a d’ailleurs déclenché une enquête épidémiologique au printemps 2017, en vertu de la Loi sur la santé publique (LSP), sur la base de la menace appréhendée que représentent les surdoses d’opioïdes pour la santé de la population.

Les régions de Montréal et de Québec ont par ailleurs connu des épisodes d’excès de surdoses en 2014 et en 2015, respectivement. Ces événements ont amené les directeurs régionaux de santé publique et le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) à déclencher ce qui ont été les premières enquêtes épidémiologiques de santé publique au Québec en lien avec des surdoses de drogues.

Devant la hausse du nombre de surdoses et d’épisodes d’excès de surdoses, il est clair que nous sommes devant l’émergence d’un réel problème de santé publique, qui nécessite de nouveaux arrimages et le développement de connaissances qui se situent au-delà des pratiques traditionnelles en santé publique. Ainsi, en réponse à ce besoin, il est apparu nécessaire de mieux outiller les intervenants de santé publique pour la prise en charge de tels événements dans le cadre de leurs responsabilités.

Le présent guide pourra contribuer à réduire les délais d’organisation et à optimiser la justesse des interventions lorsqu’un excès de surdoses survient dans une région. Il est présenté sous la forme d’un guide pratique afin d’en faciliter l’appropriation et l’utilisation dans une perspective de soutien à l’intervention en situation de signalements ou d’épisodes de surdoses de drogues. Il contribuera à guider l’action lors de signalements de surdoses, en procurant une compréhension commune de différents aspects reliés à l’analyse préliminaire, à l’enquête et à l’intervention de santé publique.

Ce guide doit s’inscrire dans une approche plus large qui fait appel aux autres fonctions de santé publique (surveillance, promotion de la santé, prévention) et qui n’est pas l’objet du guide.

Le guide débute par une présentation des différents acteurs qui peuvent être impliqués dans la démarche d’intervention. La partie principale traite des différents aspects de la démarche des autorités de santé publique : signalement, analyse préliminaire, enquête épidémiologique, intervention et évaluation. Les annexes proposent quant à elle des outils pour le signalement et l’enquête de même que des informations de nature variée sur les partenaires potentiels.

Pour en savoir plus, consultez le guide pratique sur le site de l’INSPQ (en français, 93 pages)

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> 

Bulletin CQDT Express

Abonnez-vous à notre bulletin ! Entrez votre adresse courriel pour vous abonner au CQDT Express.